Wednesday, November 25, 2020

9Q/ON2WAC RDC ( KINSHASA ) sur HamSphere 4.0

 


27Mhz: Club International Radio DX group QSL CARDS















Midwest classic Radio net 3.885Mhz AM Ham Radio Tune up check in

Si tous les gars du monde (1956) Bande Annonce VF [HD]










LES ÉCOUTES RADIO PENDANT LA RÉSISTANCE, 1940-1945.

 https://www.canal-u.tv/video/culture_g_num/les_ecoutes_radio_pendant_la_resistance_1940_1945.57567



https://clio-cr.clionautes.org/les-ecoutes-radio-dans-la-resistance-francaise-1940-1945.html







Radio Brazzaville


Lors de sa première visite au Congo, en 1940, le général de Gaulle décide d’installer à Brazzaville un centre de rediffusions en ondes courtes, pouvant être capté dans l’ensemble de l’Afrique, et même en France. Ce poste fait suite à « Radio Club », une station de faible puissance lancée en avril 1936 par des fonctionnaires coloniaux. La transformation est confiée à l’ingénieur Henri Defroyenne et au lieutenant Pierre-Philippe Desjardins, responsable des informations.
Des émissions expérimentales sont diffusées sous le nom de « Radio-Brazzaville » à partir du 11 septembre 1940, avant le démarrage officiel, le 5 décembre. Le 16 décembre, un télégramme adressé au général de Gaulle signale sept émissions quotidiennes, dont deux en morse, trois entendues en Afrique du Nord et en Syrie, deux locales. Le poste propose des bulletins d’information et des commentaires, complétés ultérieurement par des émissions musicales.
Deux mille livres, levées au Nigeria dans le cadre d’une souscription « Valmy », sont consacrées par le Général à l’achat de matériel pour Radio-Brazzaville.
Le 14 juillet 1941, de Gaulle prononce à la radio de Brazzaville un discours adressé aux Etats-Unis, relayé par les postes de la NBC (National Broadcasting Corporation). L’archéologue Daniel Schlumberger y est commentateur politique de 1942 à 1943, avant de succéder à Jean Gaulmier à la tête du service de l’Information à Beyrouth, où il poursuit ses émissions sur les antennes de Radio-Levant.
En 1943, un émetteur plus puissant (50 kw ondes courtes au lieu des 3 kw originels), livré par la société américaine RCA (Radio Corporation of America), lui permet de se développer.
Officiellement inauguré par le général de Gaulle le 18 juin 1943 (1), le nouveau poste dispose alors de six antennes : la première orientée vers l’Afrique du Nord, la péninsule ibérique, la France et la Grande-Bretagne ; la deuxième vers l’Europe centrale, la Russie et la Méditerranée orientale ; la troisième vers l’Extrême-Orient ; la quatrième vers Madagascar, l’Union sud-africaine et l’Australie ; la cinquième vers l’Amérique du Sud ; la sixième vers l’Amérique du Nord.
Il diffuse dix-neuf émissions d’information quotidiennes. Son succès en Afrique du Nord et en France incite les Allemands à brouiller ses ondes et à créer dans le studio des Champs-Élysées un « poste noir » (2) baptisé « Radio-Brazzaville II » (1942-juillet 1944) afin d’instiller la confusion dans l’esprit des auditeurs.

Des émissions dans le monde entier

En octobre 1940, en visite à Léopoldville, le général de Gaulle annonce sur les ondes de Radio Congo belge la création du Conseil de défense de l’Empire. De même, de passage à Brazzaville, le capitaine de frégate Thierry d’Argenlieu est invité par le comité français libre du Congo belge à faire le 14 décembre 1940, à 20 h 15, à la Maison de France une conférence radiodiffusée sur les ondes de Radio Congo belge.
En Égypte, les Français Libres disposent de deux émissions quotidiennes de dix minutes à la radio du Caire dans « Les moments des Français d’Orient », ils influencent les programmes français de la radio égyptienne et coopèrent aux actualités cinématographiques britanniques et égyptiennes.
Dans les territoires du Kenya, de l’Ouganda, du Tanganyika et de Zanzibar (actuelle Tanzanie), le comité, créé le 18 septembre 1941 par le lieutenant Henri Girard à l’initiative de Gaston Palewski (délégué du CNF dans l’Est africain) et présidé par le comte Roger de Périgny, assure une émission radiophonique quotidienne destinée principalement à Madagascar, sous administration vichyste jusqu’au débarquement britannique du 6 novembre 1942 et l’accord de Gaulle-Eden du 14 décembre suivant, plaçant l’île sous l’autorité de la France Combattante.
À l’Île Maurice, le Comité mauricien d’aide aux volontaires français à Vacoas, fondé le 21 mai 1941 et présidé par Sir Édouard Nairac, diffuse quarante-quatre émissions radiophoniques entre 1941 et 1945 sous le titre « Courriers radiophoniques » (3).
Au Mexique, les radios accordent au comité local des minutes puis des heures d’émission. Les Français Libres ont également le droit à des émissions quotidiennes à Cuba, hebdomadaires ou pluri-hebdomadaires dans le reste de l’Amérique latine. Au Brésil, des émissions radiophoniques en portugais sont diffusées, plusieurs émanant d’initiatives privées, comme celle de la Casa Rivoli à Rio ou celle de la poétesse d’origine française Beatrix Reynal.
Aux États-Unis, Henri Laugier, professeur de physiologie à la Sorbonne, obtient des émissions de radio sur deux postes californiens en 1942. Le 14 juillet 1942, lors du « Bastille Day », point d’orgue de la « semaine française de New York » (8-15 juillet 1942), cinq mille personnes se réunissent à un meeting organisé par France Forever à Manhattan Center pour le 150e anniversaire de La Marseillaise : une allocution enregistrée du général de Gaulle y est radiodiffusée.
Aux Indes britanniques, le marquis de La Valette dirige en 1940 un poste à Bombay, auquel collabore, parallèlement à la revue France-Orient, Robert Victor, chef de la section française des services d’information britanniques. En 1941, la radio de Delhi confie une émission hebdomadaire au géographe Maurice Fevret (1910-1985) (4) et Robert Victor, à destination du Moyen-Orient, avant d’être dirigée vers l’Indochine. En 1942, le marquis de La Valette y organise un programme quotidien.
À Bombay, le comité local assure, à partir du 28 septembre 1940 et pendant deux ans, une émission quotidienne de 23 heures à 23 h 30, « Les Français Libres d’Orient ».
En Chine, le Comité France quand même de Shanghai obtient une émission, « La voix de la démocratie », diffusée à la radio anglaise XCDN deux fois par jour, à midi et le soir, mais aussi, à partir du 26 novembre 1940, une autre à la station américaine XMHA.


La guerre des ondes franco-française

Le 2 novembre 40, sur 11970 khz, Radio-Brazzaville, la voix de la France combattante, commence officiellement ses émissions. Un commentaire pour la France et la Belgique libres puis les communiqués des gouverneurs du Congo français et du Congo belge, ouvrent l’antenne, suivis d’un message à destination des Sénégalais. Un des enjeux est en effet de contrebalancer les émissions de Radio-Dakar (9 390 khz) restée fidèle à Vichy. Les premières semaines, ce programme de la radio des Français libres est répété trois fois par jour. Mais les émissions vont s’étoffer.

Le problème, c’est que la puissance du poste gaulliste n’est que de 5 kw. Trop faible pour se faire entendre convenablement. Ainsi, NBC à New-York doit installer une antenne directive pour pourvoir capter ses émissions. Il est également aisé pour Vichy de brouiller la station. Radio-Brazzaville. Février 1941, Radio-Brazzaville débute des émissions en anglais, officiellement pour contrebalancer celles de Radio-Dakar. En juin 41, ce sont des infos en français pour le Canada, en anglais pour les USA, en français pour l’Afrique et l’Europe, en anglais pour l’Afrique du Sud qui complètent la grille de programme.

En novembre 41, Radio-Brazzaville émet sur quatre longueurs d’ondes (24, 25, 30 et 36 mètres). Et les Français libres peuvent compter également sur Radio Cameroun (35.50 et 2 mètres à faible puissance) ainsi que sur le programme en français de Radio Accra (49 m), aujourd’hui la capitale du Ghana, pour contrer Radio-Dakar.

https://www.radiotsf.fr/emetteur-radio-brazzaville/

L'armée Française recrute, l'armée de terre recherche des operateurs radios

 











RADIOAMATEURS : une source méconnue de l’OSINT ?

 https://openfacto.fr/2020/04/27/radioamateurs-une-source-meconnue-de-losint/


https://fr.wikipedia.org/wiki/Renseignement_d%27origine_source_ouverte#:~:text=Le%20renseignement%20de%20sources%20ouvertes,une%20source%20d'information%20publique.


Renseignement d'origine électromagnétique


Le soutien électronique ou « renseignement électronique » rassemble tous les « moyens passifs » de la guerre électronique, son objectif est le « contrôle du spectre radioélectrique » 1. Les militaires employaient autrefois l'expression « mesures de soutien électronique » ou ESM (pour l'équivalent anglophone : Electronic Support Measures). Il s'agit d'utiliser les émissions électroniques de l'adversaire pour détecter sa présence, le localiser par goniométrie, et si possible identifier ses unités, obtenir des informations sur les systèmes qu'il utilise et écouter ses communications.

Le renseignement d'origine électromagnétique (ROEM), aussi appelé SIGINT en anglais pour Signals Intelligence, comprend :

  • le COMINT (pour Communication Intelligence), le renseignement issu de l'écoute de communications (démodulation, décodage, décryptage, traduction...) ;
  • l'ELINT (pour Electronic Intelligence), le renseignement technique et de localisation obtenu par l'analyse d'émissions autres que communications, par exemple l'interception des signaux radar et la localisation d'antennes émettrices.























Bravo a Alex RA9CUH pour son diplome 300 pays confirmés sur HamSphere 4

 


Alexander Larionov RA9CUH est membre de HamSphere depuis septembre 2014. Alex a réalisé plus de 90 000 QSO sur HamSphere 4.0 et il vient de remporter le prix des 300 pays. Nous avons réussi à obtenir une interview d'Alexandre et il dit:

J'ai commencé à étudier la radio amateur depuis mes années d'école. Je devais tout faire moi-même, comme souder, percer et réfléchir à la disposition (le marché de la transmission des équipements radio était fermé en Union soviétique).

En 1980, j'ai reçu une licence de 3e classe et je me suis retrouvé dans l'immensité de la radio amateur. Ensuite, j'ai terminé la 2e classe et trois ans plus tard j'ai reçu la 1ère classe. Je devais constamment améliorer mes connaissances dans le domaine de l'électronique et de la propagation des ondes radio. Mes compagnons de passe-temps m'ont toujours aidé à installer mes antennes. Les radioamateurs de l'ex-Union soviétique étaient trés qualifiés sur le plan technique: ingénieur et radioamateur . Mon hobby a directement influencé le choix de la profession et tout mon travail était lié à la radio. L'expérience de travail dans les compétitions est venue dans les radios club, aux stations de radio collectives, où l'expérience et la compétence de travailler sur l'air ont été adoptées.

Et la plus grande expérience est d'apprendre à écouter beaucoup et à moins parler. La photo montre l'équipement fabriqué à la maison par moi personnellement. En septembre 2014, j'ai accidentellement trouvé HamSphere et j'ai testé la version 3 puis je suis passé à la version 4. Le temps et l'Internet à haut débit font leur travail et avec le temps, la vraie radio deviendra une chose du passé (à mon avis, c'est l'avenir de simulation radio). L'avantage de la radio virtuelle est que les éléments n'affectent pas l'intégrité des antennes, la commutation rapide des antennes et les changements de bande, la réception rapide des cartes ... et bien plus, chacun est libre de choisir soi-même. 73 de RA9CUH !!!

RA9CUH avec sa sation home made mais trés QRO avec antenne quad et ampli de plusieurs KW!!!


A lire ici en anglais

DPØPOL/MM shortly on the way to Antarctica by Gianni Varetto



 http://www.waponline.it/dpopol-mm-shortly-on-the-way-to-antarctica/



https://www.awi.de/en/expedition/stations/neumayer-station-iii.html


On virtual amateur radio via internet HamSphere 4.0 they are 2 remotes from Antarctica in this moment





















La carte QSL du jour sur RR la MARTINIQUE

 


How to Identify Chinese Radio Stations by Mika Mäkeläinen of DXing.info

 How to Identify Chinese Radio Stations by Mika Mäkeläinen

http://www.dxing.info/articles/identifying_Chinese_radio_stations.dx




« Disparitions Mystérieuses : Le cas Travis Walton » avec Lionel Camy - ...

Tuesday, November 24, 2020

Clipperton, une île au centre du monde - Thalassa (reportage complet)




F4CZV : FRANCE -- Transmetteurs # 27 du 4e trimestre 2020 ...

F4CZV : FRANCE -- Transmetteurs # 27 du 4e trimestre 2020 ...:   Transmetteurs n° 27 du 4e trimestre 2020 est en ligne. Au sommaire de ce magazine du Corps des Transmissions: 1-   Editorial 2-   48...



Huge new sunspot | Amateur Radio News

Huge new sunspot | Amateur Radio News





Merci a radioamateurs-france

 https://www.radioamateurs-france.fr/swl-via-web-sdr-et-hs4-hamsphere/




Belles collections de cartes QSL HamSphere 3 et 4.0

 La plus belle collection c'est certainement celle de 14HS3570

http://collectioncarteqsl.blogspot.com/





http://rene-rebuffet-14hs2503-14pat068-f17526.e-monsite.com/pages/qsl.html


http://14ar2555.eklablog.com/hamspere-3-14hs4009-c28590104


https://www.qsl.net/k3jel/Hamsphere.html


http://www.dxrn.info/resultats-de-la-meilleure-qsl-du-mois-daout-2020/









La propagation sur les bandes HF ondes courtes

 Indice SFI 

https://www.f5jni.com/propagation.html

https://www.leradioamateur.com/propagation-des-ondes-radio.html

  • Le SN est le nombre de taches solaires : plus il est élevé mieux c’est
  • Le SFI est la mesure du flux radioélectrique solaire : plus elle est élevée mieux c’est
  • L’indice A indique les valeurs de flux solaire : un nombre de 0 à 3 est bon, plus élevé ce sera pire
  • L’indice K indique l’activité géomagnétique : le nombre 0 est bon, plus élevé ce sera pire
  • L’indice S est le niveau du rapport signal/bruit : un nombre S0-S01 est bon, plus élevé ce sera pire


Sunday, November 22, 2020

Ce que pense un ufologue - Jean Librero

SOUTH EAST ASIA DXING: Radio Taiwan International

SOUTH EAST ASIA DXING: Radio Taiwan International: Radio Taiwan International , transmitting from  Baochung, was logged on 2 October and 3 and 4 November 2020. English broadcast in English fr...

Jacques Brel - Les Marquises (Brel [1977])






SWL via WEB SDR and HS4 | Amateur Radio News

SWL via WEB SDR and HS4 | Amateur Radio News

SWL via WEB SDR and HS4

Hello, I just start a new blog to share my SWL and also my listening of LW and MW via the WEB SDR of the Netherlands http://websdr.ewi.utwente.nl:8901/

I also listen to amateur radio on HamSphere 4.0 https://hs40.hamsphere.com/ I dont ask QSL cards, i like the WEB SDR because no QRM.

Also on HS4 no QRM. Yes if i have a place without QRM and if i can have a good antenna i prefer listening on a real RX and real antenna but here near Paris France its imposible to receive good signal without QRM and have an antenna outside is very dificult. In the past i have a Kenwood R5000 and a long wire on the roof at 30 meter above the ground, 25 years ago no QRM from internet box, plasma TV and all these new technologies ... Yes propagation was better 40 years ago when i start CB radio, now solar activity is very low, many int ernational radios have close, it was the good old time !!! They are many WEB SDR in Europe but many are only for listening amateur radios bands. The WEB SDR from the Netherlands is 150 KHz to 29.999 MHz and you can listen AM, SSB, FM. On HS4 we have a free directive antenna and its ok to listen to many exotics DXCC but we cant ask for a QSL card as a SWL exept on 48 meter band. There is a BLACK FRIDAY soon on HS4 so maybe i will buy some big YAGI antennas for better reception !

If you want to visit my new blog please use this link https://hamspheref0duw.blogspot.com/2020/11/web-sdr-swl-mon-nouveau-blog.html

Thank you, have a good SWLing.
73 de Frank SWL F14368 ( also FØDUW on HS4 )
QTH Paris France




Nous sommes tous des "amateurs de radio" ( meme les radioamateurs ! ) par FØDUW

 14 000 radioamateurs en France ( dont 3% d'YL ) pour 67 millions d'habitants

( Pour comparaison aux USA ils sont 800 000 radioamateurs qui on tous accés aux bandes HF !!! pour 328 millions d'habitants... )

(5000 membres du REF en France)

SWL des Radioamateurs en France:  5000 ( estimation )

BCL, SWL des radios sur OC en France: Quelques centaines

Hamspheriens F et 14HS ( Hamsphere 3 et 4.0 ) : quelques dizaines d'actifs sur 6600 inscris qui ont essayés ce programme

Cibistes, PMR, 11 metre DX, pirates en France : 10 000 ( estimation )

Donc nous somme a peu prés 30 000 "amateurs de radio" pour une population de 67 millions d'habitants

Moyenne d'age 65 ans en 2020 ( selon mon estimation )

1% de radioamateur de moins de 25 ans

30% de 26 a 55 ans

69% de plus de 55 ans dont 20% de plus de 70 printemps selon mon estimation !


Statistiques du 28 juillet 2011 par radioamateur.org

https://radioamateur.org/les-news-radio/news-605-L-%C3%A2ge-des-radioamateurs-en-France-




A lire: https://www.leradioscope.fr/blog/514-statistiques-radioamateurs-2019-la-france-se-reveille-enfin#:~:text=En%202019%2C%20le%20nombre%20de,suppl%C3%A9mentaires%20sur%20cette%20ann%C3%A9e%202019.



https://www.passion-radio.org/blog/statistiques-radioamateurs-dmr-ccs7/76799



http://f4czv-richard.blogspot.com/2018/02/france-la-france-compte-12536.html